L’Indice du terrorisme mondial (GTI) 2016 élaboré par Institute for Economics and Peace (Institut pour l’économie et la paix, IEP) considère que l’Algérie est un pays de moins en moins impacté par le terrorisme. Ce rapport mondial a classé l’Algérie à la 49ème place sur 163 pays, affirmant qu’elle est (l’Algérie) l’un des rares pays qui a connu une «baisse constante» du nombre de morts dans des actes terroristes.

Ce rapport mondial a été dressé par le Global Terrorism Index (GTI). Pour ce faire, l’institut, basé à Sydney, se réfère à la “Global Terrorism Data Base“, une base de données du département de la sécurité intérieur de l’Université de Maryland, considérée par les spécialistes comme la plus fiable et exhaustive au monde.

Les critères retenus pour établir le score des 163 pays sont au nombre de quatre, à savoir le nombre d’incidents terroristes sur une année, le nombre de victimes du terrorisme, le nombre de blessés suite à des attaques terroristes, et l’évaluation des dégâts matériels causés par des incidents terroristes.

Selon le GTI 2016, les cinq pays les plus impactés par le terrorisme sont respectivement l’Iraq, l’Afghanistan, le Nigéria, le Pakistan et la Syrie. En 2015, 72% des victimes dans le monde proviennent de ces pays. Durant la même année, 74% des morts sont victimes de quatre organisations: Daech, Boko Haram, Taliban et Al Qaïda.

Quid de l’impact économique? Toujours selon le rapport, en 2015, le terrorisme a coûté au globe 89,6 milliards de dollars, avec une baisse de 14% par rapport à 2014. Le pays le plus touché est l’Irak avec des pertes pouvant atteindre près de 17% de son PIB.

Concernant l’Algérie, elle a été classée par le GTI à la 49è place sur 163 des pays exposés aux risques terroristes. D’après cet indice, l’Algérie est l’un des rares pays qui a connu une «baisse constante» du nombre de morts dans des actes terroristes depuis 2002.

“L’Algérie a connu une diminution de l’activité terroriste en grande partie grâce aux efforts déployés par les services de sécurité “, indique le document ajoutant que les attentats terroristes en Algérie ont, également, «considérablement diminué» en 2016, passant de 55 en 2007 à seulement une attaque.

Au total, 25.673 personnes sont mortes dans des attentats terroristes en 2016 dans 77 pays en 2016 contre 65 en 2015, souligne le rapport.  En Afrique du Nord, la Mauritanie est le pays le moins impacté, suivie du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de la Libye et de l’Egypte.