C’est une véritable bombe ! Ce vendredi soir à partir de 21 H, le plateau de l’Emission Impossible, l’émission phare diffusée sur Beur TV, va faire “exploser” l’affaire du fameux projet touristique Taline à Tipaza. Ce village touristique situé sur les hauteurs du mont Chenoua avait fait couler beaucoup d’encre ces trois derniers mois. 

Avec ses chalets splendides construits à “l’américaine”, ses espaces verdoyants et son aménagement écologique, le projet Taline avait suscité la ferveur des Algériens qui rêvaient de vivre dans un environnement aussi sain et civilisé.

Plus de 1000 propriétaires ont acheté des parcelles de terrain pour participer à l’édification de ce village unique en son genre en Algérie. Chaque propriétaire devait s’engager à bâtir un chalet écologique conforme aux normes prescrites dans un cahier de charges établi au préalable par le promoteur de ce projet. Une vingtaine de chalets ont commencé à voir le jour sur les hauteurs de Tipaza surplombant la mer méditerranée offrant ainsi aux visiteurs un panorama à couper le souffle.

Mais subitement le rêve se transforme en cauchemar et le 24 septembre dernier, la section de recherches de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tipasa effectue une violente perquisition sur les lieux de ce village en procédant à l’interpellation d’une quarantaine de personnes dont des personnes mineures !

A  la suite des auditions des témoins et s’appuyant sur des “investigations”, les gendarmes affirment avoir démantelé “une bande de malfaiteurs composée de 6 individus qui escroquaient leurs victimes en leur vendant des parcelles de terrain avec de faux papiers”

D’après les gendarmes, l”e réseau était spécialisé dans la vente de parcelles de terrain en utilisant de faux documents”. “Plus de 200 actes nuls de transfert de propriété ont été établis”, accuse encore la Gendarmerie Nationale dans un communiqué qui avait fait le tour des médias algériens. Les 6 individus appartenant à ce réseau ont été présentés devant le procureur de la République qui les a déférés devant le juge d’instruction.

Le scandale fait des ravages et une véritable onde de choc s’empare de l’opinion publique. Sur les réseaux sociaux, la polémique ne cesse d’enfler. Mais les propriétaires des parcelles et chalets s’organisent et se mobilisent. Ils montrent tous les documents légaux et certifiés par les instances officielles pour démontrer qu’il n’y a eu aucun trafic concernant les actes de propriétés. Tous les actes de vente ont été notariés, enregistrés et validés par les autorités. Aucune plainte n’a été déposée par les propriétaires à l’encontre du promoteur du projet.

Ce dernier qui avait disparu des radars s’exprime enfin. En exclusivité sur le plateau de l’Emission Impossible, Abdou Semmar, rédacteur en chef d’Algériepart, a mené l’enquête sur cette troublante histoire. Il obtient le témoignage de Mohamed Hadji, le promoteur et investisseur qui a développé le projet Taline. Depuis les Etats-Unis où il se trouve en ce moment, ce dernier lance de graves accusations à l’encontre de deux walis. Il accuse ouvertement l’ancien wali de Tipaza, Mustapha Layadi, et l’actuel Wali, Moussa Ghelai, de vouloir le racketter. “Ils m’ont exigé de prendre 50 % des participations de mon projet. Et lorsque j’ai refusé, ils ont tout orchestré pour me saboter en enclenchant à mon encontre la machine judiciaire. Ils ont confectionné des accusations totalement infondées en voulant me faire passer pour un trafiquant mafieux”, confie Mohamed Hadji qui jette ainsi un véritable pavé dans la mare.

“Mon seul malheur est d’avoir refusé de donner de la tchippa à ces deux walis. Je n’ai rien volé, je suis revenu dans mon pays pour investir et développer des projets. Ils ont tenté de me racketter et j’ai dit non à ces pratiques”, témoigne encore cet investisseur qui affirme avoir fait sa fortune à l’étranger notamment en Allemagne, Suisse et Etats-Unis où il a réalisé plusieurs projets touristiques.

Mohamed Hajdi se dit enfin disposé à collaborer avec la Justice algérienne pour faire éclater la vérité sur le projet Taline qui a fait l’objet de toutes les spéculations. “Je suis prêt à affronter ces deux walis qui ont cherché à me soutirer de l’argent”, annonce-t-il sur un ton de défi.

Pour connaître tous les autres tenants et aboutissants de ce scandale, suivez ce soir l’Emission Impossible à partir de 21 H sur Beur TV.