Le conseil des ministres, prévu pour ce mercredi, n’aura finalement pas lieu. Alors que la tenue de la réunion n’a pas été faite officiellement par un communiqué des services de la Présidence de la République, son report a par contre été « communiqué ».

Une courte dépêche, diffusée par l’APS, citant une « source autorisée » annonce en effet que « Le Conseil des ministres, prévu initialement ce mercredi, est reporté pour mercredi 22 novembre 2017, note la même source, précisant qu’il aura à examiner notamment un avant projet de loi sur les pratiques commerciales, la répression des fraudes et l’apprentissage ».

Quelles sont les raisons de ce report ? Aucune indication n’a été donnée. Plus que cela, jusqu’à l’après-midi, tout indiquait pourtant que la réunion allait se tenir. Les policiers étaient alignés tout au long du chemin qui mène de la résidence de Zéralda, lieu de résidence du chef de l’Etat, et la Présidence de la République.

Si aucune information n’a été donnée, ce report relancera à coup sûr la polémique sur l’état de santé du chef de l’Etat. D’autant plus que la date prévue pour la tenue du prochain conseil des ministres, donc mercredi 22 novembre, est difficile à tenir. Et pour cause, la réunion devra se tenir la veille du sucrin pour les élections locales, prévue le lendemain jeudi 23 novembre.

Le Conseil des ministres s’est réuni la dernière fois le 4 octobre dernier. Il avait notamment étudié le projet de loi de Finances 2018.