Les fonctionnaires algériens sont parmi les moins bien payés dans le monde. Ils font partie également des moins bien payés de toute la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord).

Selon le site internet de la télévision panarabe Al-Arabiya, qui a effectué une comparaison de la moyenne des salaires des pays du « monde arabe », l’Algérie figure à la 13ème place sur les 16 payés cités. Le salaire moyen d’un fonctionnaire algérien est, en effet, de 293 dollars par mois. Il est légèrement meilleur que celui d’un fonctionnaire Tunisien (285 dollars), de l’égyptien 165 dollars) et enfin du fonctionnaire Syrien avec seulement 100 dollars.

Mais les fonctionnaires des pays qui connaissent des guerres comme l’Irak (663 dollars) ou encore la Palestine (698 dollars) et la Libye (1713 dollars), sont bien mieux lotis que les fonctionnaires algériens. Le Maroc également fait légèrement mieux que l’Algérie puisque ses fonctionnaires ont un salaire moyen de 403 dollars par mois.

Nous retrouvons naturellement dans le haut du tableau les pays du Golfe dont les fonctionnaires sont les mieux payés dans toute la région. Ainsi, les Emirats sont premiers avec un salaire moyen de 3235 dollars, suivis du Qatar et du Kuweït avec 1906 dollars, puis le Bahrein avec 1748 dollars et l’Arabie Saoudite avec 1725 dollars par mois. La Libye, Omman et le Liban complètent ainsi la liste. Ils sont suivis de la Palestine, l’Irak et la Jordanie.

Aux Emirats, le salaire moyen d’un fonctionnaire est l’équivalent de celui de 8 pays que sont la Palestine, l’Irak, la Jordanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte et la Syrie ! Un écart qui reflète très bien la différence distinguant les pays du Golfe du reste des pays du monde arabe.