Des automobilistes ont pu emprunter, vendredi dernier, un tronçon d’autoroute qui n’était pas inauguré. Surprise : dans un virage, un poteau électrique trônait encore fièrement sur la voie du milieu.

Capture d'écran YouTube / News Press 24

L’image défie toute logique. Vidéos à l’appui, des automobilistes algériens ont relayé l’insolite et dangereuse rencontre dont ils ont été témoin vendredi dernier : à la sortie d’un virage, sur un tronçon d’autoroute flambant neuf, ils se sont retrouvés face à un poteau électrique installé au beau milieu des voies.

Une situation surprenante qui a créé l’émoi de l’autre côté de la Méditerranée, des automobilistes dénonçant le laxisme “meurtrier” des autorités, selon France 24. La portion d’autoroute incriminée n’était pas encore ouverte au public. Elle se situe près de la ville de Baba Ali, dans la grande banlieue sud d’Alger.

Le poteau retiré

Après le tollé provoqué par ces images en Algérie, la Sonelgaz (Société nationale de l’électricité et du gaz) a dépêché dès samedi des agents pour retirer le pylône.

L’entreprise se dédouane de toute responsabilité et explique, dans un communiqué, que “la ligne électrique de 30 000 volts en question et particulièrement le poteau pris en photo existaient avant la réalisation de la nouvelle voie rapide”.

La Direction des travaux publics (DTP), en charge de l’infrastructure, a pour sa part pointé du doigt le comportement d’automobilistes engagés sur une route fermée au public. “La route sera ouverte à la circulation une fois le poteau électrique déplacé et les travaux achevés au niveau de l’échangeur”, précise la DTP dans un communiqué.

Tout cela n’explique cependant pas la présence de ce poteau électrique à cet endroit…

Source : Dernières Nouvelles d’Alsace