Le Mohamed Guerouabi, fils du pilier de la chanson chaâbi, El Hachemi Guerouabi, n’a jamais été arrêté et placé en détention provisoire pour possession de drogues dures comme l’a indiqué Ennahar TV sur son site internet. La chaîne de télévision privée vient de reconnaître son erreur et de présenter ses excuses à l’acteur algérien connu sous le pseudonyme “Bibich”. 

Ce samedi matin, Ennahar TV a commis une grave bourde en révélant que le jeune acteur très populaire “Bibich” “a été arrêté, avec trois autres personnes dont deux ressortissants africains, la semaine passée en possession de 2,1 grammes d’héroïne et une quantité de psychotropes”.

L’intéressé a rapidement démenti cette information sur les réseaux sociaux. Il s’est rendu ensuite dans les locaux d’Ennahar TV pour rencontrer les responsables de cette télévision privée. Ces derniers ont présenté leurs excuses à Merouane Guerrouabi en assurant qu’il s’agit d’une malencontreuse erreur.

“Bibich” n’a jamais été présenté jeudi devant le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed comme il n’a jamais été placé en détention provisoire. “J’appelle les journalistes d’Ennhar TV à vérifier leurs informations avant de les diffuser. Et je tiens à rassurer les Algériens que je ne suis pas un toxicomane”, a conclu enfin Merouane Guerrouabi très touché et bouleversé par cette polémique fabriquée de toutes pièces.