La corruption, le détournement des deniers publics et le mal-être de nos jeunes étudiants qui veulent fuir massivement le pays. Tel est le menu du 9e numéro de l’Emission Impossible, diffusée lundi soir sur Beur TV, avec la participation du Rédacteur en Chef d’Algériepart, Abdou Semmar. 

Deux gros dossiers ont été décryptés et analysés sans aucun tabou et avec des documents  à l’appui. Sonelgaz, l’une des plus grosses entreprises publiques du pays, est en ce moment confrontée à une grave crise financière. Et pourtant, pendant plus de 7 ans, elle jetait son argent par les fenêtres en offrant des pensions complémentaires à des personnes décédées et ce sans aucune traçabilité bancaire ou bilan financier. Il s’agit en toute vraisemblance d’une magouille destinée à détourner des deniers publics comme l’explique Abdou Semmar.

Le drame des étudiants algériens massés dans des conditions honteuses devant CAMPUS France pour effectuer leurs inscriptions dans le cadre du processus du visa d’étude, a alimenté également une vive discussion sur le plateau de l’Emission Impossible et tous les éléments de cette problématique ont été soigneusement étudiés. A revoir donc pour ne plus rien rater :