L’utilisation des smartphones se démocratise en Algérie. C’est une très sérieuse étude menée par  l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson qui le confirme. 

“La pénétration des smartphones a grimpé de 150% au cours des 2 dernières années pour s’établir à 68% en 2016 contre 27% en 2014”, indique l’observatoire ConsumerLab d’Ericsson qui a réalisé cette enquête de terrain intitulée “la société devient digitale” et qui porte sur l’utilisation des nouvelles technologies dans six grandes villes algériennes à savoir : Alger, Oran, Constantine, Sétif, Blida et Ouargla. Cette étude prouve ainsi que 68 % des Algériens utilisent un smartphone. Ce qui signifie que les Algériens sont de plus en plus férus de ces téléphones intelligents.

L’étude, qui s’est déroulée en entretien direct avec un échantillon représentatif de 6 millions d’utilisateurs de différentes franges de la société, relève enfin que la population de personnes sondées dont l’âge est compris entre 15 et 60 ans est composée d’étudiants, de personnes actives et inactives, ajoutant que dans cette frange, “les consommateurs de la 3G sont passés de 50% en 2014 à presque 100% en 2016”.