Enfin une bonne nouvelle ! Une formule de logement qui sera bientôt lancée pour en finir avec la spéculation dans le marché locatif immobilier algérien. IJARA TAMLIKIA « ايجارة تمليكية » est effectivement une nouvelle formule qui sera lancée au mois de novembre prochain permettant à une banque d’acquérir un logement choisi par un particulier pour le lui donner, par la suite, en location en contrepartie d’un paiement de loyers. 

Il s’agit donc d’une location accompagnée “d’une promesse de transfert de propriété au profil du locataire, au terme de la durée de financement, conditionnée par le paiement total des loyers”, nous apprend à ce sujet le site spécialisé dans l’immobilier Lkeria.com qui a obtenu de précieux détails sur le fonctionnement de cette future formule dont la gestion reviendra essentiellement à la CNEP-Banque.

Celle-ci va donc acquérir des logements auprès de particuliers ou promoteurs publics ou privés. Ces logements seront proposés à la location à des particuliers qui seront sélectionnés suite à un dossier bien ficelé. “C’est le prix du logement et le salaire du ménage qui fixera le montant des loyers et la durée de la location”, nous apprend encore la même source.

Enfin, pour être éligible à la formule Ijara Tamlikia  de la CNEP-Banque, il faut être de nationalité algérienne, avoir la capacité juridique de contracter un crédit et être âgé de 21 à 70 ans à la date de la demande de financement. Les demandeurs de logements  doivent disposer d’un salaire net permanent supérieur ou égal à trente mille dinars (30 000 DA) pour les salariés et retraités, avec une ancienneté d’au moins une année. Quant aux commerçants et professions libérales, ils doivent disposer de revenus mensuels dépassant les cinquante mille dinars (50 000 DA).