Un vol Paris-Alger est plus cher qu’un Paris-Bangkok ! Les chiffres sont effarants et impressionnants : l’Algérie est pratiquement la destination la plus chère au monde notamment en été lors d’une période de grande affluence. 

Une comparaison avec les prix des billets d’avion des pays voisins fait pâlir de honte. C’est, peut-être, une lapalissade que d’évoquer la cherté des billets d’avion vers l’Algérie. C’est un sujet qui déclenche le courroux de tous les usagers. Or, ce problème cache des dessous économiques et politiques encore méconnus des Algériens.

Il faut savoir que le calcul du prix d’un billet d’avion est très complexe. Le sésame qui permet de prendre l’air est composé de deux principaux éléments qui sont, d’une part, le tarif aérien et, d’autre part, les taxes et redevances. C’est la somme de ces deux éléments qui est utilisée à travers un savant dosage d’algorithmes pour fixer le prix des billets d’avion pour chaque compagnie aérienne.

Sur le plateau de l’Emission Impossible, le rédacteur en chef d’Algériepart, Abdou Semmar, a dévoilé les secrets de ces prix excessifs qui mettent péril la liberté de voyager des Algériens. Taxes aéroportuaires, manigances d’Air Algérie et d’Aigle Azur, les déficiences de l’accord franco-algérien concernant le transport aérien et l’aviation civile, tout est expliqué dans ce décryptage vidéo :