Malgré les crises, les autorités ont décidé de construire le Port d’El-Hemdania, à Cherchell.

Mais avant d’entamer les travaux, les autorités ont commencé par les opérations d’indemnisations des propriétaires terriens qui se trouvent dans l’enceinte du projet. Une première tranche financière de 1,5 milliard de Da, a d’ailleurs, été affectée à cet effet par le ministère des Travaux publics et des Transports.

Avant d’entamer la construction du Méga-port, qui devra coûter au moins 5 milliards de dollars, les autorités devront déplacer au moins 320 familles qui résident dans les environs. Le wali de Tipaza  a tenu à rassurer les concernés. Selon ce responsable local, ces familles ne seront pas inquiétées durant les premières étapes de lancement de ce projet, et que les pouvoirs publics “auront assez de temps” pour leur réaliser des logements.

Le port de Cherchell fait partie des plus grands projets que les autorités projettent de réaliser dans le pays. Les travaux ont été confiés dans un premier temps à des sociétés chinoises, associées à des sociétés algériennes. Les Chinois vont, d’ailleurs, assurer une partie des financements qui seront donnés à l’Algérie sous forme de prêt.