Dès l’an prochain, l’utilisation de l’autoroute Est-Ouest sera payante. Les automobilistes devront payer, au moins, 1à 1,5 Da le KM pour emprunter cette infrastructure routière qui a coûté à l’Etat près de 20 milliards de dollars.

Selon Ali Khelfaoui, directeur de l’Algérienne des Autoroutes, les opérations de péage commenceront dès la fin de l’année prochaine. « Le prix du kilomètre coûtera 1 à 1,5 DA ». Cela signifie qu’un automobiliste qui fait, par exemple, le trajet Alger-Blida déboursera près de 50 DA. Le trajet Alger-Oran coûtera près de 400 DA. Ces sommes sont imposées pour tenter de gagner au moins de quoi entretenir cette autoroute.

Les autorités vont également placer plus de 1289 caméras de surveillances, 43 stations-service, 55 stations de péages, et 31 aires de repos sur l’ensemble de l’autoroute Est-Ouest qui devra être livrée en totalité en 2018.