Pour la première fois depuis sa prise de bec avec l’ancien Premier ministre, Ali Haddad s’exprime publiquement sur cette affaire. Il qualifié Abdelmadjid Tebboune de prédateur. « Il y a quelques mois, certains veulent nous présenter comme des prédateurs. Ben, aujourd’hui, je peux le dire : le prédateur, c’est lui ». L’allusion à Abdelmadjid Tebboune, qui n’est pas cité nommément, est claire.

Ali Haddad s’exprimait lors des débats de l’Université d’été du Forum des Chefs d’Entreprises (FCE). Il revient donc sur cet épisode estival où les patrons ont été les cibles de l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune qui voulait « séparer l’argent du pouvoir ». Une attaque frontale qui a fait sortir les patrons de leur réserve. C’est cette attaque qui a, en grande partie, coûté sa place à l’ancien Premier ministre. Ce dernier subit aujourd’hui encore les foudres de ceux qu’on appelle communément les “oligarques”. Une nouvelle force politique avec laquelle il faut visiblement compter en Algérie.