Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a rencontré ce mercredi les patrons algériens à l’occasion de l’université d’été du FCE, qui a commencé ses activités à la Safex aux Pins Maritimes à Alger.

Et pour répondre aux préoccupations de ses entrepreneurs algériens, Ahmed Ouyahia a raconté des anecdotes personnelles comme celle où il explique qu’un jour il voulait acheter du cuir pour sa famille. “Je vis d’une fiche de paie”, a-t-il raconté pour calmer à l’époque les ardeurs de sa famille qui voulait acquérir visiblement un modèle de cuir luxueux dont le coût dépassait les revenus de celui qui occupe des responsabilités au sommet de l’Etat depuis les années 90 :