Même le Hadj et la Omra sont utilisés comme prétexte au sein de nos institutions et entreprises publiques pour détourner des deniers publics. C’est ce qui vient de se passer à Oran où pas moins de 14 milliards de centimes ont été transportés dans des sacs pour payer des voyages vers la Mecque au profit de plusieurs travailleurs du port de la deuxième ville d’Oran. 

Des paiements en espèces et en liquide qui effacent toute traçabilité. Sur le plateau de l’Emission Impossible, diffusée sur Beur TV avec la participation du rédacteur en chef d’Algériepart, Abdou Semmar, un dénonciateur et lanceur d’alerte rompt le silence et dévoile tous les documents démontrant que cette opération frauduleuse a donné lieu à des détournements et de la corruption.  Et le gérant de l’agence de voyage qui a pris en charge l’organisation du pèlerinage des travailleurs du Port d’Oran a avoué qu’il avait donné des prises en charge gratuites aux responsables et syndicalistes du port d’Oran qui lui ont offert sur un plateau en argent pas moins de 14 milliards de centimes sans respecter la moindre procédure légale :