“Emission Impossible” est un nouvel espace de liberté d’expression qui commence à se distinguer des autres émissions du paysage audiovisuel algérien. Diffusé chaque lundi et vendredi à partir de 21 H sur Beur TV, les sujets les plus tabous et les dossiers les plus chauds de l’actualité sont abordés sans faux-fuyant et sur un ton libre qui tranche avec l’immobilisme médiatique ambiant des autres télévisions algériennes. 

Et dans ce troisième numéro de cette émission satirique, d’Abdou Semmar, en compagnie de l’animateur Merouane Boudiaf ainsi que le comédien Réda Ainine,  a fait plusieurs révélations sur les dessous de l’affaire de Rachid Nekkaz qui a été lynché vendredi dernier par le beau-fils d’Amar Saïdani.

Le rédacteur en chef d’Algériepart a dévoilé le document officiel démontrant l’importance financière du patrimoine immobilier de l’ancien chef du FLN à Paris. Il a également décrypté l’arsenal juridique algérien traitant de cette question tout en expliquant que de nombreuses autres personnalités politiques algériennes de premier rang sont impliquées dans des acquisitions immobilières douteuses à Paris.

Abdou Semmar et son équipe plancheront également sur un sujet très méconnu : celui de la gestion opaque de notre Trésor Public qui a consommé l’équivalent de 30 milliards de dollars de prêts et de crédits en l’espace de 3 ans. Une véritable plongée dans les abysses de la mauvaise gouvernance économique de notre pays. Bref, il ne faut pas rater pour rien au monde le numéro exceptionnel d'”Emission Impossible”…