La brutale agression perpétrée par le beau-fils d’Amar Saïdani, Réda. B, à l’encontre de l’opposant Rachid Nekkaz a laissé de graves séquelles. L’activiste algérien a perdu totalement l’audition de son oreille droite. 

Sur sa page Facebook, Rachid Nekkaz a dévoilé le rapport médical de l’hôpital Lariboisière à Paris. Un rapport médical indiquant clairement que l’opposant algérien souffre, désormais, d’une “surdité unilatérale droite”. “Une évaluation ORL en urgence est nécessaire”, souligne le même rapport médical.

Rachid Nekkaz est donc toujours souffrant et son état de santé risque de se dégrader dangereusement dans les jours à venir. Quant à son agresseur, depuis son placement en garde à vue, aucune information n’a filtré sur son sort. Les autorités françaises n’ont communiqué aucune information sur ce dossier qui alimente une vive polémique en Algérie comme en France.