Écarté du gouvernement algérien : Lamamra gagne des galons au niveau mondial

0
21009

« A quelque chose malheur est bon ». L’ancien ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, devra faire sien cet adage. Depuis qu’il a été écarté du gouvernement, le diplomate chevronné ne cesse de gagner des galons dans l’échiquier de la diplomatie mondiale.

Après avoir été nommé dans un panel des Nations-Unies, chargé de la médiation, l’ancien chef de la diplomatie algérienne a été désigné par l’Union Africaine (UA) comme Haut commissaire chargé de la paix au sein de l’organisation panafricaine. L’UA lui a tracé une feuille de route qui s’étalera jusqu’à 2020, annonce un communiqué de cette organisation.

Avant d’être nommé en 2013 comme ministre des Affaires Etrangères, Ramtane Lamamra a déjà occupé le poste de Commissaire chargé de la sécurité au niveau de l’Union africaine. Il a, à son actif, plusieurs autres fonctions s au sein de la diplomatie algérienne et africaine. Il a même été pressenti pour occuper le poste de président de l’Union africaine. Mais il n’a pas déposé sa candidature.