C’est une étude scientifique étonnante qui a défrayé la chronique. Les Algériens viennent d’être classés par des scientifiques américains très sérieux parmi les peuples les plus paresseux dans le monde. 

Et ce n’est pas un Fake ! Cette étude a bel et bien été publiée par la prestigieuse revue scientifique Nature. Mais de quoi s’agit-il réellement ?  Des scientifiques américains  de l’Université américaine de Stanford en Californie ont collecté les données de smartphones de plusieurs milliers d’utilisateurs à travers le monde pour savoir quels étaient leur moyenne de pas par jour. Les scientifiques américains ont analysé les données de 717 527 personnes dans 111 pays sur une période de trois mois.

Les auteurs de cette enquête pointent d’autres éléments cruciaux. Au final, ce n’est pas le nombre de pas qui compte mais «l’inégalité des activités»: la différence entre les plus «actifs» et les plus «paresseux» se surimpose à l’inégalité de richesse. Plus l’inégalité d’activité est importante, plus le taux d’obésité est élevé.

Les Algériens sont-ils donc des fainéants ? Oui, répond cette étude qui classe les algériens loin, très loin derrière les habitants de Hongkong, avec environ 6880 pas par jour. Viennent ensuite la Suède, l’Espagne et la Russie, avec une moyenne atteignant presque les 6000 pas.

Dans la moyenne, on trouve cette bonne vieille France, avec une moyenne d’un peu plus de 5000 pas par jour, mais aussi l’Allemagne, la Finlande, l’Italie, la Norvège ou encore la Mongolie.

L’Algérie se retrouve enfin au top du classement des pays les plus fainéants au même titre que le Brésil, avec une moyenne de 4000 pas par personne. Dans la même veine, le Venezuela et l’Indonésie sont plutôt du genre à prendre leur temps, avec une moyenne de 3500 pas par jour.