Le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, tire la sonnette d’alarme : il n’est plus question de laisser nos cadres chèrement formés partir à l’étranger. C’est la nouvelle résolution que vient d’adopter la direction générale de Sonatrach selon une lettre interne adressée par Abdelmoumen Ould Kaddour à tous les employés du groupe pétrolier national. 

Selon cette lettre, dont Algériepart détient une copie, Sonatrach va opérer des changements importants concernant la gestion des carrières de tous les travailleurs de Sonatrach surtout dans l’angle des “nominations, des promotions et de l’avancement”, a promis Abdelmoumen Ould Kaddour lequel confie travailler sur un renforcement structurel et managérial de tout le groupe Sonatrach. Une nouvelle organisation à travers laquelle le PDG de Sonatrach promet de “rehausser les motivations des travailleurs”. “Les compétences existent à Sonatrach mais beaucoup parmi celles-ci sont marginalisées et mises tout simplement au placard”, reconnaît amèrement à ce propos le PDG de Sonatrach.

Et pour commencer, un nouveau système de communication et d’information est en train d’être mis en place dans toutes les filiales de Sonatrach. L’objectif est d’uniformiser les méthodes de fonctionnement et de management. “Il y a plusieurs Sonatrach au sein même de Sonatrach”, s’étonne Abdelmoumen Ould Kaddour qui s’engage à remédier rapidement à ce problème, indique-t-on enfin dans le document en notre possession.