A Sonatrach, la crise actuelle qui frappe de plein fouet le pays impose de nouveaux changements et une nouvelle stratégie. La direction générale du groupe pétrolier a, d’ailleurs, convoqué tous ses hauts responsables et directeurs généraux à un brainstorming important qui se tiendra au mois d’octobre. 

“Dans ce cadre et dans l’esprit d’une communication interne qui se veut d’échange,
de partage et de rapprochement entre toutes les entités du Groupe, il m’a paru opportun d’organiser au mois d’octobre prochain un brainstorming à Alger pour débattre autour de l’« optimisation des performances des entités opérationnelles et des filiales dans le cadre d’une dynamique de Groupe » et qui réunira, outre le management de SONATRACH, tous les Directeurs de régions, les Directeurs des Associations et les Présidents Directeurs Généraux des filiales de SONATRACH”, a fait savoir à ce sujet le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour dans une lettre adressée à tous les travailleurs de la première grande société en Algérie et dont Algériepart détient une copie.

“Ce brainstorming permettra une communication directe entre les responsables du
Groupe SONATRACH et permettra certainement de renforcer les relations et la
solidarité des entreprises du Groupe”, explique encore le patron de Sonatrach selon lequel “l’événement sera organisé sous forme d’ateliers de réflexion pour déterminer les différents axes d’amélioration” et à l’issue des travaux du brainstorming des séances plénières de restitutions et d’adoption du plan d’actions seront organisées.

Ce plan d’actions aura pour objectif de revoir le “fonctionnement de nos nombreuses filiales
aussi bien nationales qu’internationales”, relate Abdelmoumen Ould Kaddour qui veut mettre en place “un système d’information à la dimension d’un grand Groupe
pétrolier et gazier comme le nôtre”, affirme-t-il en promettant d’élaborer une vision claire du futur énergétique, du mode d’organisation et de “gouvernance de notre société à l’horizon 2030″.