C’est une information qui ne manquera pas de discréditer définitivement le scrutin des élections locales du 23 novembre prochain. A Béjaïa, l’assassin du célèbre opposant Ali Mécili, a déposé son dossier de candidature à cette élection au niveau du bureau du RND. 

“Mercredi, lors de mon intervention au nom du groupe parlementaire du FFS, j’ai dénoncé la candidature de Abdelmalek Amelou, le criminel, qui a assassiné Ali Mecili, aux élections locales. Aujourd’hui, j’ai eu la confirmation que l’assassin de Mecili a déposé son dossier de candidature au niveau du bureau du RND de Béjaia. Il veut conduire la liste de ce parti dans la commune d’Ait R’zine dans la wilaya de Béjaia”, a révélé ainsi à Algériepart le député et président du groupe parlementaire du FFS, Chafaâ Bouaiche.

Pour le moment, le RND n’a pas réagi à cette information scandaleuse. Mais à Béjaia, la polémique fait ravage et de nombreuses voix commencent à s’élever pour dénoncer un véritable scandale. Il faut rappeler qu’Ali Mécili est une des figures historiques de l’opposition algérienne. Il est l’un des fondateurs du Front des forces socialistes (FFS) aux côtés de Hocine Aït Ahmed.

Il est mort assassiné à Paris, à l’entrée de son immeuble,  le