A bout de patience, des souscripteurs au programme AADL sont passé à l’acte. Ils ont bloqué, durant une bonne partie de la matinée de mercredi, l’autoroute qui mène de Dar-El-Beïda à Ben-Aknoun. Ils réclament notamment des informations sur le taux d’avancement de leurs logements.

Cette manifestation s’est déroulée en face du siège de l’AADL. Quelques dizaines de souscripteurs à cette formule de logement ont bloqué la route, très fréquentée à cette heure de la journée. Selon les témoignages des protestataires, cette action est organisée pour obliger l’AADL et le ministère de l’Habitat à “respecter ses engagements”.

Environs 450 000 souscripteurs ont déjà payé deux tranches en vue d’accéder à un logement « location-vente ». Mais pour l’heure, sauf quelques milliers de postulants à l’ancien programme qui date de 2001 et 2002 ont occupé leurs logements. Pour les autres, presque personne ne sait la date précise de la livraison de ces projets.

Des mouvements de protestation interviennent souvent. Mais les autorités n’ont rien changé à leur attitude.