Ce sera finalement le dimanche 17 septembre que le premier ministre, Ahmed Ouyahia présentera le plan d’action de son gouvernement devant les députés. L’annonce a été faite, dimanche en fin de journée, par le bureau de l’Assemblée populaire nationale.

La reprise des séances plénières à partir de dimanche 17 septembre se fera avec “la présentation du plan d’action du Gouvernement et la poursuite des débats jusqu’au 19 septembre (mardi), date à laquelle les présidents des groupes parlementaires devront intervenir “. D’après le calendrier, “la journée du 21 septembre (jeudi) sera consacrée à l’intervention du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, qui répondra aux questions des députés. Cette date sera également consacrée au vote du plan d’action du gouvernement”.

Cette sortie du 21 septembre est très attendue car le Premier-Ministre donnera, à cette occasion, de nombreuses réponses et informations concernant la situation actuelle du pays.

Avant la présentation du document, le premier ministre tentera d’innover. Il va s’entretenir avec les chefs des groupes parlementaires. Y compris ceux de l’opposition. L’objectif de ces rencontres est de « concrétiser » sur le terrain l’idée du dialogue à laquelle appelle le gouvernement depuis quelques temps déjà. Il reste juste à savoir si tous les partis politiques acceptent de souscrire à cette sollicitation.

Après son passage devant les députés, Ahmed Ouyahia présentera le plan d’action de son gouvernement devant le Conseil de la Nations. Mais ce sera, une nouvelle fois, une simple formalité qui va permettre au premier ministre d’être pleinement en action.