Deux dangereux terroristes se sont rendus vendredi matin aux autorités militaires de Jijel en possession de deux pistolets mitrailleurs et de six chargeurs de munitions remplis, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts des forces de l’Armée nationale populaire, deux (2) dangereux terroristes se sont rendus, ce vendredi matin du 8 septembre 2017, aux autorités militaires de Jijel (5e Région militaire). Il s’agit des dénommés B. Abdelhakim dit +Abou Doujana+, qui avait rejoint les groupes terroristes en 1992, et du terroriste K. Yazid dit +Almouthana+ ayant rejoint les groupes criminels en 1993. Ils étaient en possession de deux (2) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov et six (6) chargeurs de munitions remplis», précise le communiqué.

La même source rappelle que la femme du terroriste K. Yazid et ses cinq (5) enfants s’étaient déjà rendus aux autorités militaires de Jijel le 30 juin 2016, alors qu’un appel lui a été lancé pour se rendre et revenir auprès de sa famille.

A cette occasion, le ministère de la Défense nationale lance un appel au «reste des terroristes» pour qu’ils saisissent cette opportunité et «retrouver le droit chemin avant qu’il ne soit trop tard et bénéficier des dispositions réglementaires en vigueur, à l’instar de nombreux autres qui se sont rendus aux autorités sécuritaires», ajoute le communiqué.