Les deux écrivains algériens, Salim Bachi et Kaouther Adimi sont sélectionnés pour l’obtention du prestigieux prix littéraire français, Renaudot.

En tout, ce sont pas moins de 17 romans et quatre essais qui figurent dans cette première sélection rendu public lundi dont le dernier ouvrage de la jeune romancière Kaouther Adimi, « Nos richesses » publié en Algérie aux éditions Barzakh et en France chez « Le seuil » en France. Salim Bachi, lui, concourra avec son roman “Dieu, Allah, moi, et les autres”. L’auteur a déjà été distingué du Prix Goncourt du premier roman pour  « Le chien d’Ulysse » paru en 2001.

Fille du professeur et ancien officier de l’armée Ahmed Adhimi, , Kaouther Adimi est Née en 1986 à Alger. Elle a publié son premier roman, “Des ballerines de papicha” en 2010, réédité en France un an plus tard sous le titre “L’envers des autres”. Elle publie en 2015 son deuxième roman “Des pierres dans ma   poche”. Egalement auteurs de plusieurs nouvelles, Kaouther Adimi avait reçu, entre autres, le “Prix littéraire de la vocation (2011) pour son premier ouvrage.

Né en 1971 à Alger, Salim Bachi qui s’était illustré avec “Le chien  d’Ulysse”, plusieurs fois primé en France, a publié une dizaine d’autres romans et essais dont “La Kahéna” (2003), “Tuez les tous” (2006), “Le dernier été d’un jeune homme” (2013), ou encore “Le consul” (2014).