Plus d’une centaine de citoyens ont barricadé hier dimanche la route à l’entrée de la commune des Issers. Ces derniers visiblement très en colère, brandissaient le portrait d’un jeune adolescent “assassiné la veille par des malfaiteurs à quelques mètres d’un barrage dressé à proximité d’un commissariat situé sur l’axe routier principal manant vers Bordj Menaiel et de la gare des Issers.

Ce rassemblement à provoqué un bouchon de quelques kilomètres de part et d’autres de la commune. Rassemblés derrière une banderole portant le slogan “nous voulons plus de sécurité”, les citoyens ont exigé la présence des autorités (Chef de Daira et Wali) afin, disaient-ils “se plaindre du laxisme des forces de sécurité et de dénoncer “leur incapacité à faire face aux bandes de criminels qui sévissent dans la région semant la terreur parmi la population”.

“Nous nous sentons plus en sécurité dans notre commune tant il est vrai que d’innombrables criminels écument les rues et les périphéries” lancent-ils aux forces de sécurité et au chef de Daira qui s’était dépêché sur les lieux. “Tous les jours des cas d’agressions ou de meurtres sont signalé et les forces de sécurité ne répondent pas aux appels des citoyens comme se fut le cas du jeunes qui a été tué à l’arme blanche juste à coté du commissariat” fulmine un des proches de la victime. Ce n’est qu’en début d’après-midi que les citoyens se sont dispersés non sans promettre d’entreprendre d’autres actions. 

Djamel Mentouri