Les demandes de visas Schengen causent un véritable hémorragie financière aux Algériens. Algériepart a fait des calculs en se basant sur les statistiques officielles communiquées par la diplomatie française et l’ambassade de France à Alger. 

Et de toutes ces données, il en ressort que les Algériens ont dépensé en 2014 plus de 10 millions de Da (1 milliard de centimes) par jour lorsqu’ils ont déposé leurs demandes de visas Schengen au niveau du centre TLScontact à Alger. Ces chiffres ne comprennent pas les demandes collectées par TLScontact à Oran et Annaba.

Les frais de service que les Algériens doivent payer pour toute demande de visa en raison des prestations de TLScontact se sont élevées jusqu’à 3,3 millions de Da par jour. C’est dire que les recettes engrangées par TLScontact à Alger sont énormes. Par mois, TLScontact prend dans ses caisses jusqu’à 67,6 millions de Da.

Quant à l’ambassade de France, 135 millions de Da atterrissent chaque mois dans ses caisses. En tout et pour, 24 millions d’euros ont été dépensés en 2014 par les Algériens pour obtenir le précieux visa Schengen. Et ce montant n’a pas cessé d’augmenter durant 2015 et 2016 puisque les demandes de visas ont connu encore une hausse remarquable. Le visa Schengen coûte cher, très cher aux Algériens…