A l’approche de la rentrée scolaire, des parents d’élèves sont inquiets. Dans beaucoup de régions du pays, on annonce des augmentations dans les prix des manuels scolaires. Certains livres ont même vu leur prix augmenter de plus de 30%.

Pourtant, une note de la direction commerciale du ministère de l’Education nationale précise que « les prix des manuels scolaires sont les mêmes que ceux de 2016 ». Mais pourquoi une telle différence dans les prix ? Aucune réponse n’est disponible pour l’instant.

Par contre, la ministre de l’Education nationale a tenu à préciser, lors d’une rencontre à Alger, que les livres sont disponibles. Selon la ministre, « 80% des manuels scolaires sont disponibles au niveau des centres de distribution de l’ONPS (Office national des publications scolaires)». Ella rappelé que l’ONPS avait mis à la disposition des élèves 30 nouveaux manuels scolaires et 6 cahiers d’activités concernant le deuxième palier des cycles primaire  et moyen (3e et 4e année primaire et 2e et 3e année moyenne), et ce dans le cadre des réformes des programmes scolaires engagées l’année dernière.

Depuis l’an dernier, les livres scolaires tiennent compte notamment des référents culturels nationaux. Des auteurs algériens sont désormais la référence dans la majorité des textes littéraires proposés aux élèves.