Deux joueurs algériens figurent parmi les 25 joueurs qui ont reçu des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) pour des substances interdites ou fourni une «déclaration d’usage» pour une substance contrôlée pendant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, révèle un document interne de la Fifa publié ce mardi par le groupe de hackers Fancy Bears.

Ryad Boudebouz ( Real Betis ) et Karim Matmour ( Adélaïde – Australie ) figurent ainsi sur cette liste controversée. Ryad Boudebouz, alors joueur de Sochaux, a bénéficié d’une AUT pour le triamcinolone, un corticoïde. Selon le très sérieux journal sportif français, l’Equipe, “la présence de ces joueurs sur la liste de la Fifa n’indique en rien qu’ils ont enfreint le règlement antidopage”. De son côté,  la fédération internationale a réagi en condamnant la publication par Fancy Bears d’«informations obtenues illégalement» et qui «mettent en danger la lutte contre le dopage.» 

Rappelons enfin que les Hackers de Fancy Bears ont  par le passé piraté la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et publié les dossiers médicaux confidentiels d’athlètes olympiques dont le coureur britannique Mo Farah ou encore du cycliste Bradley Wiggins, qui a été obligé de répondre aux soupçons de dopage après les révélations des hackers russes.