Rym Sellal, la fille de l’ex-Premier-Ministre, Abdelmalek Sellal, détient avec son mari, Ramsay André El-Asmar, une société à Londres en Angleterre. Ils ont comme autre associé une société offshore aux Seychelles, un paradis fiscal très discret et sulfureux, a-t-on découvert suite à nos investigations. 

C’est, en effet, dans ce paradis de cocotiers et de tortues géantes au large de la côte est de l’Afrique, qu’une entreprise offshore : The Green Light Limited  fut créée pour détenir 100% des actions ordinaires de la société immobilière : The St Victoire Estate Limited, basée à Londres. Créée en 2013, la société immobilière anglaise, gère un ou plusieurs biens immobiliers dont la valeur est estimée à plus de 600 mille livres sterling, une somme qui équivaut à 654 526.45 euros.

 

Les documents obtenus par nos soins montrent clairement que la société immobilière de Rym Sellal et son mari est également détenue par cette société offshore basée aux Seychelles comme vous pouvez l’observer dans les documents mis à votre disposition.

Nos documents retracent clairement les bilans comptables de cette société et précisent les montants des investissements consentis par le couple.

Il faut savoir qu’immatriculer une entreprise aux Seychelles permet d’échapper à la surveillance fiscale et fournit surtout un refuge très sûr pour des fonds d’origine douteuse ou difficile à justifier. Aux Seychelles, il suffit de débourser entre 500 et 1 500 euros pour créer son entreprise. L’affaire est conclue en vingt-quatre heures, et les avantages sont multiples.

La société paie à l’Etat seulement 100 dollars de taxe par an, quel que soit le montant de son chiffre d’affaires ou de son bénéfice ; l’identité du bénéficiaire économique n’est pas divulguée ; la comptabilité n’est pas à déposer et le secret bancaire est inviolable.

 

Grâce à toutes ces options, Rym Sellal, qui détient également la nationalité britannique, et son mari espéraient certainement soustraire à la vue du fisc une partie de leur argent dans une totale discrétion. Mais ce placement dans un paradis fiscal encore méconnu par le grand public soulève de nombreuses interrogations sur l’origine de la fortune de la fille de l’ex-Premier Ministre et de son mari.  Comme il soulève la question de savoir qui se cache derrière le société off-shore aux Seychelles. Nous continuons nos investigations dans ce dossier et reviendrons vers vous pour plus d’informations.