A Hydra, les citoyens ne veulent plus s’enfermer dans le fatalisme et l’immobilisme. Les habitants de la rue de l’Atlas ont décidé de se mobiliser contre un projet immobilier qui menace dangereusement l’environnement. 

Empiétement sur la voie publique, démolition d’un escalier réservé aux résidents du quartier et piétons qui y transitent afin de servir au mieux son projet, aucun respect des distances réglementaires (recul séparatif) entre deux bâtisses érigées sur deux propriétés différentes et gabarit de la bâtisse dépassant toutes les constructions mitoyennes, les citoyens protestataires ont pris le soin de constater tous les dépassements commis par  l’EPI PRIMATPROM, une entreprise privée qui bâtit en ce moment de nombreux logements dans diverses localités d’Alger.

“Face aux agressions répétées sur tout le territoire de la commune d’Hydra et en particulier
de notre quartier, ou des promoteurs mercantiles dénaturent sans foi ni loi son paysage
paisible et serein, nous vous serons donc reconnaissant de bien vouloir faire respecter la loi
en rappelant cette entreprise à l’ordre, pour lui faire cesser ses atteintes au droit de la
construction et mettre fin à ce genre de pratiques qui nous touchent tous”, dénoncent à ce propos les habitants rassemblés autour d’un collectif citoyen.

Un collectif qui a pris le soin de parvenir aux autorités locales tout un dossier détaillé et appuyé par des photos pour les appeler à assumer leur responsabilité. La wilaya d’Alger va-t-elle rompre son silence dans ce dossier ?