Même affaibli, Ali Haddad ne lâche rien. Le patron de l’ETRHB a  publié un placard dans les médias pour répondre à « ceux qui agissent dans l’ombre ». Il énumère ses réponses sur toutes les questions posées. A commencer par celles des attaques visant la manière avec laquelle sa société obtient ses marchés.

Pour Ali Haddad, l’ETRHB n’obtient pas « de marché de gré à gré ». « Le Groupe ETRHB a toujours participé, dans la transparence et en respectant les règles de la concurrence, dans des appels d’offres Nationaux et internationaux, aux cotés d’Entreprises Publiques et Etrangères, et que les marchés obtenus ne l’ont été que grâce à des offres Techniques et financières compétitives, jamais remises en cause par ses concurrents directs, Entreprises Publiques soit-elles ou Etrangères », note le communiqué de l’ETRHB.

Même situation pour les écrits de presse évoquant le paiement « d’avances forfaitaires ». Le groupe tente de jouer la transparence et indique qu’il n’a “réellement perçu, durant la période de 2010 à 2017, qu’un montant de 57 Milliards/DA, comme avances forfaitaires sur des Projets effectivement engagés, contre un dépôt de cautions de garantie de l’ordre de 11 Milliards/DA ». Il ajoutera que « sur les 57 Milliards DA perçus, le Groupe ETRHB a déjà remboursé 32 Milliards DA et a payé 14 Milliards DA en frais financiers sur la même période ».

Mis en cause, le parcours et le passé de l’entreprise ETRHB a été également relaté. « L’Entreprise familiale ETRHB n’est pas née du néant comme tentent à le faire accroire certains esprits malintentionnés, elle a vu le jour en 1988. Notre constance dans l’activité durant la terrible tragédie nationale qu’a vécue le Pays durant les années 90 est en soi un acte de foi dans l’avenir de notre Pays et un engagement dans la contribution à sa reconstruction et son développement », indique le document. Il citera au passage d’autres projets réalisés par son groupe en dehors des travaux publics. Puis, il a rappelé les «engagements » pris aux cotés du président de la République. « Cet engagement demeure et demeurera, aussi bien à travers mon soutien indéfectible à Monsieur le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, qu’à travers la participation active du Groupe ETRHB dans la réalisation des différents programmes de développement initiés par le Chef de l’Etat », précise Ali Haddad.