Algériepart a appris de source bien informée qu’une plainte a été initiée par le PDG du CPA relativement à une affaire de détournement concernant les allocations de voyage.

Une partie du personnel de l’agence 406 d’Oran s’adonnait à un trafic très certainement lucratif de devises en réutilisant les scans et copies de passeports de clients de cette banque ainsi que les documents de voyages nécessaires pour pouvoir bénéficier ainsi de devises vendues au taux officiel.

L’allocation voyage est soumise aux dispositions de l’instruction 08-97 de 1997 relative au droit de change pour voyage à l’étranger fixant le montant annuel du droit de change pour dépenses liées à des voyages à l’étranger à la contre-valeur en devises de 15.000 DA.

Notre source nous informe que l’enquête interne, diligentée par les services d’inspection du CPA, a révélé un autre trafic qui concernerait les équipements ANSEJ.

D’après les premières estimations qui ont ainsi filtré, le montant du préjudice se chiffrerait à plusieurs millions en devises et ce uniquement pour cette agence.

Nous avons appris, par ailleurs, que des cas similaires ont été rapportés par des audits internes dans d’autres banques qui ont pour certaines préféré étouffer le scandale. Nous reviendrons très bientôt sur cette affaire.