Le cri de colère du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, n’est pas resté sans suite. Le Pdg de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Keddour, a décidé de limoger le directeur de la Raffinerie d’Alger, dont les travaux connaissent un retard.

“Suite au mécontentement du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, quant au grand retard pris dans la réalisation de la raffinerie d’Alger, qui est un ouvrage stratégique pour l’Algérie, le P-dg de Sonatrach a décidé de relever de ses fonctions le chef du projet chargé de la rénovation de cette raffinerie”, indique l’APS, qui cite « une source » du ministère de l’Energie.

Le contrat de réalisation de la raffinerie de la capitale a été conclu en 2010. Sept ans après, le chantier, fruit d’une collaboration entre Sonatrah et le Français Technip n’est pas encore terminé.