C’est un véritable flop ! Rhoff, le célèbre rappeur français a commencé depuis le 7 juillet dernier  une tournée en Algérie. Invité et pris en charge par l’Office Nationale de la Culture de l’Information (ONCI), le 9 juillet ce rappeur s’est produit à Alger au niveau du CASIF de Sidi Fredj alors qu’il était annoncé au départ sur le programme tracé par l’ONCI au théâtre plein air d’El-Aurassi. 

A la surprise générale, il n’y avait que 13 personnes qui ont pu assister au concert du rappeur français. Faute de public, le concert est annulé et le flop provoque un véritable buzz sur les réseaux sociaux qui ont tourné en dérision cet incroyable échec d’organisation. En France, Rhoff s’est fait railler sur les réseaux sociaux. Et de nombreux titres de la presse française n’ont pas tardé à reprendre l’information.

Une véritable humiliation. Mais aussi, et surtout, un énorme gâchis financier car suite à nos investigations, nous avons appris que l’ONCI a dépensé plus de 15 mille euros pour s’offrir ce rappeur français et le proposer au public algérien à l’occasion d’une tournée qui a commencé au festival de Timgad pour se terminer à Oran. Rhoff a touché donc un cachet conséquent pour se produire dans notre pays. Mais, malheureusement, aucun travail de promotion n’a été accompli et les sites sélectionnés pour les concerts du rappeur français posent problème car ils ne sont pas fréquentés par les amoureux du rap et du Hip-Hop en Algérie. Nous avons essayé de joindre l’ONCI pour lui demander des explications.  Personne n’a souhaité répondre à nos sollicitations.