A partir de demain le 12 juillet, une importante conférence internationale sera organisée au niveau de la Faculté des Mathématiques de l’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (l’USTHB). 

Il s’agit de la  30th International Conference of The Jangjeon Mathematical Society (ICJMS2017). C’est un événement académique considéré comme très important qui va regrouper plus d’une centaine de spécialistes algériens et étrangers qui aborderont des thèmes actuels des mathématiques théoriques et appliquées. Cette rencontre qui va durer jusqu’au 15 juillet prochain est organisée avec l’Association Internationale de Mathématiques de la Corée du Sud, The Jangjeon Mathematical Society (JMS).

Or, cet événement de haut niveau vient de susciter une vive polémique au sein de l’USTHB puisque l’organisation estudiantine l’Union générale des étudiants algériens (UGEA) a adressé un rapport au rectorat de l’université dans lequel elle dénonce la présence “de conférencier israélien” invités à cette conférence organisée à Alger. L’UGEA déplore même dans ce rapport dont Algériepart a obtenu une copie la complaisance des organisateurs algériens vis-à-vis de l’entité “sioniste”.

L’UGEA, dont le bureau national est proche du RND d’Ahmed Ouyahia, a dénoncé également dans son rapport un “gaspillage” et une très mauvaise “utilisation de l’argent public”. Des responsables de l’UGEA ont confié à Algériepart que pas moins de 270 millions de centimes ont été dépensés pour financer l’organisation de cette conférence internationale à la faculté des Mathématiques de l’USTHB. “Cette somme a été récupérée après l’annulation des stages à l’étranger de plusieurs dizaines de nos chercheurs et étudiants. Cette année, seulement 10 étudiants ont bénéficié d’une prise en charge pour poursuivre leurs formations à l’étranger alors que l’année dernière, ils étaient pas moins de 50”, s’indigne un responsable de l’UGEA selon lequel cet événement a été imposé par l’ex-recteur de l’USTHB,   le professeur Benali Benzaghou qui a été nommé au conseil de la nation (sénat) au titre du tiers présidentiel.

Mais l’ICJMS2017 est-il vraiment un événement inutile ? Ce n’est pas du tout l’avis de l’agence Thématique de recherche en Sciences et Technologie. Selon cet organisme public chargé de financer et d’accompagner des projets nationaux de recherche, “cette conférence constitue une bonne opportunité de rencontre entre universitaires, chercheurs et secteurs utilisateurs, et de visibilité scientifique internationale du pays”. Nous avons tenté de joindre la Faculté des Mathématiques de l’USTHB pour obtenir des réponses au sujet des accusations de l’UGEA. Malheureusement, personne n’a répondu à nos sollicitations.

Cependant, au niveau de l’agence Thématique de recherche en Sciences et Technologie, l’un des sponsors de cette conférence, une responsable, ayant requis l’anonymat, a indiqué à Algériepart qu’elle ne dispose d’aucune information concernant la nationalité des conférenciers et participants à cet événement. “Nous sommes uniquement un sponsor et nous n’avons pas un droit de regard sur le contenu et fonctionnement de l’événement. Notre seul intérêt est de soutenir financièrement les événements liés à la science et la technologie”, explique notre interlocutrice.

Soulignons enfin que l’association The Jangjeon Mathematical Society (JMS) n’entretient, effectivement, aucune relation avec l’Etat Israélien. Elle est née et basée dans le district de Hapcheon qui est un district de la province du Gyeongsang du Sud, en Corée du Sud. Nous n’avons trouvé aucun élément probant nous permettant d’affirmer que cette association soutient les agissements du colonisateur israélien.