Algériepart a obtenu ce lundi un document officiel qui liste tous les produits alimentaires interdits à l’importation par les autorités algériennes. Il s’agit d’une note officielle adressée hier dimanche 9 juillet par l’Association des Banques et Etablissements Financiers (ABEF) à toutes les banques qui opèrent en Algérie. 

Cette révèle la liste officielle des produits alimentaires concernés par la mesure de suspension de la domiciliation bancaire. Cette liste a été arrêtée par le ministère du Commerce.

Et dans cette liste, nous retrouvons comme il  a été annoncé dans notre précédent article sur cette affaire, de la mayonnaise, ketchup, chocolat, diverses sauces comme la harissa, mais aussi des jus de fruits, du pain, pizza, des confitures et des conserves. Ces produits ne pourront donc plus être importés en Algérie jusqu’à nouvel ordre.

A travers cette mesure très sévère, les autorités algériennes désirent réduire drastiquement la facture des importations qui se chiffrent à 46,72 milliards de dollars en 2016 alors que nos exportations ont reculé à 28,88 milliards de dollars en 2016. La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un déficit de 17,84 milliards de dollars (mds usd) durant l’année 2016, contre un déficit de 13,71 milliards de dollars en 2015. Des chiffres inquiétants qui ont provoqué une véritable panique au sommet de l’Etat. Face à cette hémorragie de devises, les autorités ont décidé de serrer la vis.