Rachid Nekkaz a été violemment pris à partie et chahuté ce samedi à Paris lorsqu’il a tenté de lancer sa marche depuis l’hôtel de ville de Neuilly-Sur-Seine jusqu’au domicile du fils du PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, situé également dans ce quartier résidentiel parisien. 

Intitulée par Rachid Nekkaz, la marche contre la corruption ciblant celui qu’il qualifie de “traître” et “voleur” Ould Kaddour, cette manifestation publique approuvée par la préfecture de Paris a été perturbée par une autre contre-manifestation organisée par des opposants à Rachid Nekkaz.

Ce dernier a été sévèrement bousculé par ses adversaires qui l’accusent de manipuler l’opinion publique algérienne pour des desseins suspectes et inavoués. “Pourquoi tu nous dis pas comment ton fils vit aux Etats-Unis ? Pourquoi tu ne veux pas nous expliquer les origines de ta fortune ?”, ont crié ces contre-manifestants qui accusent Rachid Nekkaz de détourner les esprits de la communauté algérienne établie à l’étranger des véritables enjeux qui la préoccupent.

Sur sa page Facebook, Rachid Nekkaz a rétorqué en annonçant qu’il a porté plainte au commissariat de NEUILLY SUR SEINE contre les “perturbateurs” qui se sont invités à sa manifestation.