Nous avons appris par des sources très bien informées de l’imminence d’une décision émanant du nouveau ministre du Transport.

Mr Zaalane Abdelghani, énarque natif de Souk-Ahras, ancien wali d’Oran, est depuis moins de deux mois à la tête du ministère du Transport et il serait en phase de prendre la décision de suspendre le Directeur Général par intérim d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, selon notre source.
Que cette décision soit motivée ou pas n’est pas de notre ressort, nous pensons que par sa position le ministre a du mûrir son jugement par un échange avec ses proches collaborateurs et conseillers et avoir également obtenu les accord indispensables du fait de la gravité de cette résolution.
Ce qui est moins compréhensible est le moment choisi pour prendre une telle décision. En effet, le timing choisi n’est certainement pas le meilleur des créneaux du fait des défis à très courts termes que doit relever la compagnie aérienne.
La saison estivale est un pic par excellence pour les voyageurs et ce dans les deux sens, vers l’Algérie pour ce dizaines de milliers d’immigrés qui vont affluer vers les aéroports, ou les départs en vacances dans l’autre sens qui impliquent de très nombreux algériens qui vont aller profiter des congés et des vacances scolaires pour visiter les plages et sites étrangers.
Enfin la période du Hadj arrivera tout aussi vite et demandera la mobilisation de toutes les énergies et équipes qui pilotent le transport aérien.
Mr Zaalane aurait-il pris en considération la déstabilisation qu’engendrerait une nouvelle installation durant cette période cruciale pour tous nos compatriotes ?  Et a-t-il composé avec les perturbations conséquentes qui nuiraient encore un peu plus à une activité dont il sera le premier responsable ? Nous verrons dans les prochains jours si la sagesse prendra le dessus.