Le poste de Président de la Fédération algérienne de football est très prisé, décidément, par les gens fortunés. Après Mohamed Raouraoua, le multimilliardaire, c’est autour  Kheireddine Zetchi de présider à la destinée du football algérien. Et le jeune président de la FAF est lui-aussi un homme riche, très riche.

Suite à ses investigations, Algériepart a identifié les principales entreprises que possède celui qui a été élu, lundi 20 mars, à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF), avec 64 voix sur les 103 exprimées, durant une assemblée générale qui s’est tenue à huis clos. L’ancien président-fondateur du Paradou AC est très actif dans le business des matériaux de construction. Avec la SPA les Centres Intermac, lancée le 06/12/2013, Zetchi s’est spécialisé dans le commerce de gros des matériaux de construction, céramique sanitaire et verre plat. Ses principaux associés dans ce business sont ses frères et cousins Hacène Zetchi, Abderrahmane et Hacène.

L’industrie du bois est le deuxième secteur d’activité de l’homme d’affaires qui dirige aujourd’hui la FAF. La Sarl OBOIS a été lancée le 27/01/2002. Basée à la zone industrielle de Réghaïa (Alger), il s’agit d’une entreprise de désign, de décoration qui fait également dans la fabrication d’ameublement en bois.

Mais la fabrication des produits céramiques est, sans doute, la première source de richesse pour Kheireddine Zetchi. Ce dernier est le principal actionnaire de la ZET Ceram, lancée le 06/05/2000 et doté d’un capital conséquent fixé à 228, 000,000.000 Da. La célèbre Faïenceries algériennes est également la propriété du nouveau patron de la FAF. Lancée le 24/05/2000, cette entreprise est l’une des plus importantes en Algérie dans son secteur de la fabrication de la céramique. Elle développe enfin d’autres activités importantes comme la Sérigraphie, l’extraction et préparation du sable et de l’argile.