Ces images ont choqué un grand nombre d’Algériens. Les services de sécurité ont “kidnappé” en plein jour le célèbre avocat Mohsen Amara qui a défrayé la chronique à de nombreuses surprises en raison de ses plaidoiries fracassantes dans les tribunaux algériens.

Filmée par un témoin oculaire, cette arrestation musclée a soulevé l’indignation des internautes qui s’interrogent sur la justesse de ce procédé d’autant plus que le mis en cause n’est guère un criminel dangereux ou un terroriste meurtrier. Selon diverses sources concordantes, le procureur de la République a demandé l’arrestation de cet avocat pour la simple raison qu’il est impliqué dans une bagarre au tribunal de Bir Mourad Rais. Un motif  qui ne semble guère suffire pour justifier cet “enlèvement” spectaculaire. Cependant, Amara Mohsen aurait opposé une violente résistance aux policiers en civil.

De son côté, la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme, a dénoncé “l’enlèvement de Me Amara Mohsen” et “exige des services de sécurité et de la justice l’ouverture d’une enquête dans l’immédiat, afin de mettre la lumière sur cette affaire, en mettant à disposition les informations nécessaires déterminant les responsables de l’enlèvement et procéder à la punition des auteurs de cet acte”, a dénoncé le président du Bureau national de la LADDH,  Salah DABOUZ.