A l’occasion de Ramadhan, le très controversé Chakib Khelil s’adresse aux Algériens. Pour ce faire, l’ancien ministre de l’énergie d’Abdelaziz Bouteflika a choisi sa page Facebook. Il souhaitera non seulement le bon Ramadhan aux Algériens, mais il profitera de l’occasion pour dérouler ce qui s’apparente à programme électoral.

L’ancien ministre de l’Energie a dressé en quelques phrases les contours d’un véritable programme électoral. En 20 minutes, il a résumé en 4 langues (Arabe, anglais, français et espagnol) sa vision du pays. « Je souhaite à mon pays d’être fort et respecté parmi les leaders de ce monde », indique l’ancien ministre de l’Energie qui ajoutera qu’il souhaite voir notre économie que «  satisfaire la demande de l’emploi de nos jeunes et que nous ouvrions la porte à tous les investissements ».

Dans le domaine de l’éducation, Chakib Khelil souhaite que plus de place sera donnée à la langue anglaise. “Je souhaite que notre enseignement se concentre plus sur les sciences, la connaissance, et la culture et sur l’emploi de la langue anglaise, langue internationale par excellence”.

« Je souhaite que les médias, la liberté d’expression et la culture continuent d’être une fierté de notre pays mais qu’ils créent aussi une richesse réelle pour l’intérêt de notre pays. Et je souhaite finalement que même les sports et en particulier le football qui reçoit un appui conséquent de l’Etat devienne une source de richesse réelle comme c’est le cas dans d’autres pays», a conclu l’ancien ministre, très proche du président Abdelaziz Bouteflika.

C’est la deuxième fois que Chakib Khelil s’exprime depuis l’élection présidentielle de 2015. En 2015, il avait sillonné le pays pour rencontrer des Algériens et proposer des projets. Puis, il est rentré aux Etats-Unis où il vit avec sa femme. Vous pouvez la vidéo intégrale de l’intervention de Chakib Khelil en cliquant sur ce lien :