En Algérie, Toufik Bendjedid n’est pas un homme d’affaires comme les autres. Et pour cause, Toufik est le fils du défunt président de la République,  Chadli Bendjedid. 

Et le fils de l’ex-Chef de l’Etat, décédé en octobre 2012, est un homme riche, très riche. Preuve en est, il était parmi les rares hommes d’affaires algériens qui activaient dans le très lucratif et délicat secteur des métaux précieux, à savoir  l’or, l’argent, le platine, le rhodium et le palladium.

Selon les investigations d’Algeriepart, le 12/01/2004? Toufik Bendjedid a immatriculé l’entreprise Sarl Algerian Explorer Compagny. Chami Mohamed Sofiane, Slimani Nourredine et Adda Youcef était les associés du fils du président de Chadli dans cette entreprise dont la principale activité est l’Extraction et préparation de minerais de métaux précieux. Il est à souligner que les métaux précieux ont de nombreuses applications industrielles. En particulier l’électronique qui utilise le platine, le palladium, le rhodium, l’or et l’argent.

Son siège social basé à Staouéli, l’entreprise de Toufik Bendjedid s’est arrêtée le 14/07/2009 date à laquelle elle a été officiellement radiée. Mais pendant tout ce temps, le fils du défunt Président de la République a réussi à faire prospérer ses affaires où point de partir jusqu’au Panama pour cacher une partie de sa fortune comme nous l’ont appris les documents de la HSBC Private Bank Suisse, adressés au cabinet Mossack Fonseca. Tewfik Bendjedid détenait 60% de la société offshore Faygate Corp en février 2007.