Ce n’est pas une blague. En Mauritanie, un député a suscité une vive polémique après avoir fait part d’une proposition atypique au parlement : vendre une partie du nord du pays à l’Algérie ! Oui, c’est ce que Mohammed Ghoulam Ould El-Hadj Cheikh, a proposé aux autres députés mauritaniens. 

“L’Algérie a toujours voulu posséder un accès sur l’océan Atlantique. Vendons-lui alors une partie du nord de notre pays puisque nous n’avons plus aucune souveraineté”, a réagi ce député qui a dénoncé la rupture des relations diplomatiques entre Nouakchott et Doha. La sortie inattendue de ce député n’a pas manqué de susciter la controverse en Mauritanie.