Les fumeurs algériens consomment en  moyenne 15,3 cigarettes chaque jour, a soutenu mardi à Constantine le  directeur de l’agence locale de la Caisse nationale de sécurité sociale des  travailleurs salariés (CNAS), Hassan Nouara.

50,7 % des fumeurs prennent entre 10 et 20 cigarettes par jour et 5,6 %  fument 31 cigarettes et plus par jour, a ajouté ce responsable dans une  conférence tenue à l’occasion du lancement de la campagne nationale de  prévention des dangers du tabagisme.

Ces chiffres sont le résultat d’un sondage national réalisé à l’initiative  de la direction générale de la CNAS les 18, 19 et 20 mai dernier ayant  touché un échantillon de 36.000 assurés sociaux, a relevé Hassan Nouara,  avant de préciser que les 9-17 ans est la tranche d’âge moyenne des  débutants dans le tabagisme.

Le sondage a été mené durant le mois du ramadhan qui constitue une période  idéale pour arrêter de fumer obligeant le fumeur à s’abstenir de fumer  toute la journée soit presque 17 heures d’affilée, a-t-il ajouté estimant  que la lutte contre le tabagisme est “d’abord une culture”.

Le même responsable a appelé les associations et la société civile à  s’impliquer dans cette initiative  anti-tabagisme lancée dans le cadre du plan stratégique de la CNAS.

Se poursuivant jusqu’à jeudi prochain, la campagne vise à sensibiliser les  fumeurs aux ravages que peut leur causer le tabac et à les inciter à cesser  de fumer.

Médecin en chef à la CNAS, Dr. Mohamed Bouhidel a souligné que  l’initiative a amené les fumeurs approchés à prendre conscience des risques  que fait encourir le tabac à leur santé, notamment pour leur système  cardio-respiratoire ainsi que pour le système digestif.

Des conseils leur seront également apportés pour conduire avec succès leur  sevrage. Des dépliants et affiches ont été distribués aux assurés sociaux  présents dans les structures de la CNAS ainsi qu’aux professionnels de la  santé conventionnés avec la CNAS.

 Source : APS.