Les industriels russes ne veulent pas laisser les européens et les chinois prendre à eux seuls tout le gâteau algérien. Des investisseurs russes désirent mettre en place des unités d’assemblage de trains et de camions dans notre pays. 

Le vice-ministre russe de l’Industrie et du Commerce, M. Alexandre Morozov, a fait savoir dans une déclaration à l’APS que les investisseurs russes ont de grandes ambitions en Algérie. Preuve en est, pas moins de trois (3) sociétés russes sont prêtes à investir en Algérie à travers un partenariat à long terme, qui sont en l’occurence Ouralvagonzavod, PAO NPK OVK et ZAO Transmachholding. “Ces entreprises sont intéressées à réaliser des projets avec des partenaires algériens à travers des usines mixtes d’assemblage de matériel roulant et la création de centres de services dans le secteur ferroviaire”, précise-t-il.

Par ailleurs,  la société russe PAO KAMAZ, qu’il présente comme le plus grand producteur de véhicules poids lourds en Russie, “est prête à faire des propositions en matière de partenariat dans le domaine de l’industrie des véhicules”.  Par ailleurs, M. Morozov évoque aussi un projet de partenariat avec la société russe Rostselmach pour la production de moissonneuses-batteuses en Algérie: “ce projet est actuellement en phase d’examen”.

“Actuellement, on doit penser à des projets industriels concrets et de haute technologie allant dans le sens de la promotion du partenariat bilatéral dans le domaine de l’investissement”, a souligné enfin le même haut responsable russe.