Mercredi 7 juin, l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesslam Bouchouareb, a rendu une visite surprise, et surtout secrète, à l’usine de cigarettes de Koléa dans la wilaya de Tipaza. 

Les ouvriers de cette usine appartenant à la Société des Tabacs Algéro – Emiratie (STAEM) ont été surpris de voir l’ancien ministre déambuler entre les différents compartiments de leur unité de production en compagnie du premier responsable de l’entreprise. Par ailleurs, les ouvriers ont été instruits de ne pas prendre des photos ou de filmer Bouchouareb avec leurs smartphones. Une mesure étonnante qui démontre qu’un dispositif a été mis en place pour conserver le caractère confidentiel du déplacement de Bouchouareb à Koléa. Un déplacement qui soulève de nombreuses questions car Abdesslam Bouchouareb n’est plus ministre de l’Industrie depuis plusieurs jours.

Selon nos sources, Bouchouareb cherche à investir dans les environs de Koléa, il est lui-même homme d’affaires, et s’intéresse de près à la production du tabac. Il aurait demandé, dans ce contexte, l’assistance et le conseil des responsables de la Staem. Affaire à suivre…