C’est officiel. Le gouvernement russe vient d’annoncer qu’à partir du 1er août les Algériens pourront entrer sans visa à Vladivostok, dans l’extrême-orient russe. Le communiqué publié sur son site web met en application la décision qui a été prise le 17 avril dernier et selon laquelle l’accès à la partie extrême orientale de son territoire serait « simplifié » pour 18 pays, dont le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

D’après les autorités russes, la mesure vise à stimuler le tourisme et l’investissement dans une région peu peuplée en raison de la rudesse de son climat. Les voyageurs algériens devront ainsi remplir un simple questionnaire électronique sur le site du Ministère des Affaires Etrangères Russe. Après la vérification du questionnaire par les autorités compétentes, les étrangers recevront une notification d’autorisation du visa d’entrée.

Il est prévu que ce visa électronique soit gratuit et valide pour les entrées en Russie par l’aéroport international de Vladivostok ou par le terminal maritime de voyageurs de Vladivostok. Pour accéder aux régions russes où les Algériens n’ont plus besoin de visa, il faut se présenter au niveau de ces six points d’accès : Vladivostok, la plus grande ville de l’extrême-orient, Khabarovsk, Kamtchatka, Komsomulsk, Birobidjan et Anadi.