Les autorités tardent toujours à annoncer le nom du successeur de Messaoud Benagoun à la tête du ministère du Tourisme. Selon nos informations, une véritable bataille a été engagée autour de ce poste. 

Une bataille à laquelle s’est mêlé Ahmed Ouyahia, le leader du RND, et chef du cabinet de la Présidence de la République. Ce dernier a profité de la cacophonie générale provoquée par le limogeage de Messaoud Benagoun. Ouyahia a proposé au gouvernement le nom du dirigeant de RND Jeunesse, le Mohamed Larbi Tourab. A 32 ans, il est l’un des plus jeunes cadres du RND, il est originaire de la région de Souk Ahras. Il dirige aussi une entreprise dans le domaine de la santé, TML Healthcare. Le gouvernement qui veut donner la chance à un jeune pourrait jeter son dévolu sur le candidat d’Ouyahia. Mais ses chances demeurent dérisoires en dépit du lobbying d’Ouyahia. Tout semble indiquer que le ministère du tourisme doit revenir au MPA d’Amara Benyounès comme il a été convenu lors des négociations qui ont suivi les résultats des élections législatives du 4 mai dernier.

Tebboune veut maintenir cet accord et offrir ce portefeuille au parti d’Amara Benyounès. Mais ce dernier, pour des considérations égoïstes, tente de saboter la candidature du populaire maire d’Alger, Hakim Bettache. Selon nos informations, ce dernier a été bel et bien approché par les services du Premier Ministre. Il a remis son CV ainsi que son dossier et ses chances étaient très fortes pour prendre le poste de ministre du Tourisme. Cependant, les manœuvres d’Amara Benyounès  lui ont porté préjudice. Aujourd’hui, le suspense est relancé et Bettache veut se battre jusqu’au bout pour arracher cette “promotion” dont Amara Benyounès veut le priver.